Sur ma session GNOME, l’utilisation quotidienne de certains programme a créé le besoin d’avoir certaines applications qui se lancent automatiquement (autostart) au démarrage. Cependant, je ne voulais pas que celles-ci se retrouvent propulsées à l'avant-plan : je voulais que ces applications se lancent en arrière-plan.

Pour démarrer certaines applications à l’ouverture de session, il « suffit » de copier le fichier .desktop depuis /usr/share/applications/ dans ~/.config/autostart/. Le fichier .desktop regroupe toutes les informations relatives à une application installée sur la machine, de son nom à la ligne de commande à exécuter.

Le même résultat peut être obtenu en utilisant l’Outil de personnalisation de GNOME (gnome-tweak-tool), permettant de personnaliser les réglages avancés de GNOME 3 avec une prise en main plus user friendly que par la ligne de commande ou la copie manuelle de fichiers. À l’écran Applications au démarrage, il est possible d’ajouter des applications en cliquant sur le bouton + au pied de celui-ci. S’ouvre alors une popup avec la liste des applications graphiques installées sur le système, qu’il suffit de sélectionner pour qu’elle(s) soi(en)t lancée(s) à la prochaine ouverture de session.

Cependant, les applications ainsi ajoutées se lancent en avant-plan et, comme je l’ai dit en introduction, je désire que ces applications soient lancées en arrière-plan (minimisées dans la barre des tâches ou cachées, ça dépend de ce qui est offert par l’application).

Le programme Préférences des applications au démarrage (gnome-session-properties) a été retiré de GNOME dans sa version 3.12. Il permettait l’édition manuelle des programmes lancés à l’ouverture de session, mais faisait double emploi avec la possibilité d’ajout de programmes par gnome-tweak-tool. Cependant, ce dernier n’intègre pas (encore) la possibilité d’éditer les fichiers .desktop pour passer un argument à la ligne de commande de lancement de l’application1 : il va donc falloir éditer à la main les fichiers .desktop.

Quelques exemples : il faut éditer dans les fichiers ~/.config/autostart/*.desktop la ligne Exec= où se retrouve la ligne de commande lancée quand on clique sur le raccourci d’une application, et y ajouter un argument supplémentaire.

  • Empathy (~/.config/autostart/empathy.desktop), le client de messagerie instantanée, peut être démarré de façon cachée (--start-hidden). De la sorte, je me connecte à mon compte XMPP dès le démarrage de session et permet d’être joignable sans avoir à penser à lancer le programme. Ce qui donne :

    Exec=empathy --start-hidden
    
  • Telegram Desktop (~/.config/autostart/telegramdesktop.desktop) peut être démarré minimisé dans la barre des tâches avec l’argument -startintray, ce qui donne :

    Exec=telegram-desktop -startintray -- %u
    
  • Transmission GTK (~/.config/autostart/transmission-gtk.desktop), le gestionnaire de torrents, peut également être lancé minimisé avec l’argument --minimized, ce qui donne :

    Exec=transmission-gtk --minimized %U
    
  • Steam (~/.config/autostart/steam.desktop) aussi peut être lancé minimisé, il suffit de lui ajouter l’argument -silent :

    Exec=/usr/bin/steam -silent %U
    

Il est relativement simple d’ajouter des applications graphiques au démarrage de la session GNOME avec l’Outil de personnalisation de GNOME (gnome-tweak-tool). Cependant, obliger le lancement en arrière-plan desdites applications n’est pas du tout convivial, obligeant à une édition manuelle d’un fichier verbeux et austère.

On le remarque avec les quelques exemples ci-dessus : aucune de ces applications n’admet le même argument pour être démarrée en arrière-plan. Normaliser la nomenclature de cet argument pourrait être une piste de résolution pour une configuration conviviale du lancement automatique en arrière-plan, à moins que ça ne soit intégré directement dans les applications admettant d’être démarrées en arrière-plan.

Par ailleurs, quelques applications n’admettent pas d’être démarrées de la sorte, le gestionnaire de mail Evolution en première ligne, logiciel que j’utilise tous les jours. Le gestionnaire Geary intègre cette possibilité par défaut, avertissant dès lors par une notification la réception d’un mail. Cependant, Geary n’est plus maintenu (dernière mise à jour le 30 mars 2015) et n’intègre pas le support du chiffrement/déchiffrement des mails, ce qui pour moi est un manquement dont je ne peux me passer.

  1. Édition du 26 avril 2016 : j’ai ajouté une demande d’amélioration sur le bugtracker de Gnome Tweak Tool en ce sens suite à ma réponse au commentaire de Leo ci-dessous.