Logiciel de traîtement de texte « façon Word » très léger, Abiword est une alternative notable et surtout très viable lorsque finalement on ne se sert d’un logiciel du genre que pour quelques notes, ou la lecture. Les ténors sont hélas bien trop souvent des usines à gaz qui mettent des plombes à se lancer. Pourtant, j’aimerais soulever un défaut majeur dans ce logiciel, à savoir la difficulté à changer les valeurs par défaut, que ça soit pour la police utilisée, le format d’enregistrement ou simplement activer automatiquement la mise en page justifiée. Voici comment faire, sous GNU/Linux. Pour éditer le format d’enregistrement, ouvrez votre terminal et tapez : sudo gedit /usr/share/abiword-2.8/system.profile, où « abiword-2.8″ est la version installée. Si à l’ouverture le fichier est vide,  c’est que vous n’avez pas référencé la bonne version ; voyez donc dans l’arborescence quelle est votre dernière version installée, c’est là qu’il faudra changer. Il faut changer la valeur par défaut du système, ce qui ressemblera à :
<SystemDefaults DefaultSaveFormat=".odt" />
Ou .doc, ou .cequevousvoulez, du moment que ça n’est pas le format .abw que personne ne peut lire à part vous. Pour le template par défaut, il vous faut éditer un fichier normal.abw dans le répertoire par défaut. Ceci se fera comme cela :
  • Ouvrez Abiword ;
  • Faites les changements désirés (pour moi, changer la police et la justification) ;
  • Sauvegardez en format AbiWord Template (.awt) ;
  • Nommez le fichier normal, pour qu’il soit enregistré comme normal.awt ;
  • Enregistrez le dans ~/.AbiSuite/templates/ et c’est tout !