J’aimerais développer dans ce billet comment devrait être (ou du moins, comment j’aimerais que soit) l’évolution des extensions dans Gnome Shell, et ce surtout depuis l’arrivée du site extensions.gnome.org, ce site bien pratique dans l’idée qui offre quelques opportunités qu’il serait dommage de ne pas saisir.

Le site est à revoir

Parlons du site d’abord : je crois que son accès deviendra central dans la personnalisation de Gnome Shell, même s’il restera toujours possible d’installer des extensions via le gestionnaire de paquets ou en ajoutant l’un ou l’autre fichier, à la main ou via Gnome Tweak Tool. Partant, je crois que l’on est clairement dans une optique de la gestion des extensions comme celle dans Firefox. Or il manque une petite foule de détails qui feraient de ce projet quelque chose de stable, d’utilisable et de convivial.

En effet, il manque à ce site :

  • une modération : à peine lancé que l’on retrouve déjà des doublons, créés par des personnes différentes pour un effet similaire. Cela peut s’expliquer par le point suivant ;
  • un moteur de recherche (efficace, si possible) : cruel manque en effet, le site est dépourvu d’un moteur permettant de retrouver une extension, ce qui mène à la situation précédente ;
  • une classification : il faudrait pouvoir trier celles-ci par tags, utilité (complément à une application, ce qui cache des informations inutiles – a11y, le nom d’utilisateur, l’heure -, les détournement, …

L’on pourrait ajouter des tonnes de fonctions à ce site, mais je crois qu’il faut encore garder son mal en patience et voir comment celui-ci pourra évoluer prochainement.

Ne pas réinventer la roue

Comme modèle de gestion d’extensions performant, je l’ai dit plus haut, je vois l’exemple type de Firefox, surtout sa partie dédiée à l’intérieur de programme qui ne nécessite pas de se rendre sur le site en lui-même. Voilà exactement ce qui pour moi est la voie à privilégier : utiliser ce modèle de « magasin d’extensions », classé, commenté, documenté, dans lequel il est possible de faire des recherches, gérer les extensions installées, …

Dans un nouveau programme ? Non, pas le moins du monde ! Il y en a un qui, cité plus haut, permet entre autres :

  • d’installer des extensions ;
  • de les activer / désactiver.

Selon moi, Gnome Tweak Tool devrait faire partie intégrante de la suite, tout simplement, lais doté de quelques améliorations notoires, comme l’intégration d’une gestion distante des extensions : pouvoir se connecter au site « base », à l’instar de Firefox. Ce serait ce programme qui, intégré au panneau de préférences, devrait permettre ce beau projet de gestion de extensions : en installer, en désinstaller, gérer leur mise à jour, intégrer un moteur de recherche, … Qu’il reflète les améliorations que je verrais bien pour le site, en somme.

Localement connecté

De plus, cette optique me semble adéquate au ton que donne Gnome Contacts et Gnome Documents : votre ordinateur copie localement un contenu distant, afin que vous gardiez une suite complète et utilisable lorsque vous êtes hors ligne. Il ne s’agit ici que d’étendre cette possibilité à d’autres points de Gnome.

Enfin, je suppose que chacun a sa propre vision des choses (quelle est la vôtre ?), mais je voulais coucher sur la toile la mienne, peut-être un développeur passera-t-il par là pour me dire que je suis complètement fou.