Ce n’est pas la première fois que j’installe un système d’exploitation, loin s’en faut, ni même basé sur GNU/Linux. J’avais essayé il y a quelques temps d’installer MeeGo (version 1.0) sur cette même machine, mais sans résultat (pour des raisons de bricolage de matériel qui sont un peu meilleures actuellement, quoique pas optimales). J’ai réessayé cette fois et pas de problème après quelques menues manipulations.

Avant toute chose, je tiens à « présenter » la machine. Donatien Alphonse François telle qu’elle a été baptisée par ma chère et tendre qui me l’a prêtée ; c’est un netbook de composition plutôt classique, doté d’un processeur Atom cadencé à 1,6 GHz, d’1Go de RAM, et d’un bricolage pour le disque dur. En effet, celui-ci (60Go, 4200 tours par minutes) étant mort lorsque je l’ai reçu en prêt / réparation, il me fallait le remplacer. J’ai pu pendant un temps utiliser un petit système (du genre Knoppix) sur une carte SD de 4Go, mais ça n’était d’aucun pratique et boguait souvent (pour des raisons matérielles inhérentes aux cartes mémoires : débit en entrée / sortie + vitesse de traitement de la carte, … ce n’est pas fait pour ça une carte mémoire).

C’est à ce moment-là que j’essayai pour la première fois une installation de MeeGo – désastreuse, il fallait que j’édite des fichiers à la main ne fut-ce que pour démarrer, ma fiche wifi peinait à être reconnue (mais cela est inhérent au matériel, une puce Broadcom qui boude indument le monde libre), ou encore des lenteurs fréquentes rendant toute utilisation impossible.

La solution à laquelle je me résolus fut de sacrifier le disque dur de mon iPod (iPod Video, 30Gigas), en attendant d’avoir les fonds nécessaires à l’achat d’un SSD (ce disque est loin d’être la panacée : il est lent, très lent). Quelques distributions s’y sont succédées, assez pour savoir que Broadcom c’est vraiment de la merde quand on n’a pas l’habitude d’installer les drivers, sauf sous JoliOS où les drivers sont directement intégrés, mais je n’adhère pas à ce système même s’il est – oui – joli (et c’est tout).

Après une succession de systèmes d’exploitation (plus ou moins fructueuse, cela me fit découvrir ArchLinuxet sa maniabilité), c’était parti pour une réinstallation.

Résumé :

  • Processeur Intel Atom N270 à 1.6 GHz ;
  • 1 Go de mémoire RAM, DDR2-667 ;
  • chipset 945 GSE (graphiques : Intel GMA 950, 128Mo de mémoire vidéo) ;
  • écran LED 10,2 pouces, d’une résolution de 1024*600 pixels ;
  • batterie 3 cellules.

Ce qu’il manque :

  • Un SSD de 30Go (pas besoin de plus, l’utilisation est majoritairement pour des prises de notes) ;
  • 1Go de RAM en plus ;
  • dans l’idéal une batterie de plus grande autonomie, mais ça n’est pas vital car je me débrouille toujours pour avoir une prise à proximité.

Présentation :

MeeGo est un système d’exploitation complètement opensource (ce qui n’est pas le cas d’Android par exemple) basé sur le noyau Linux dévolu à des smartphones, des netbook, des tablettes, des ordinateurs de bord de voitures, … Il fusionne deux projets en un, l’un d’Intel (Moblin) et l’autre de Nokia (Maemo). Rien que de savoir Intel dans la course m’a rassuré du point de vue de la prise en charge de mon matériel (processeur et graphismes).

Attention, les manipulations qui suivent supposent que vous aillez sauvegardé les données présentes sur votre netbook. Cette manipulation effacera toute donnée de votre disque dur. Ce qui suit est à vos risques et périls mais il ne devrait pas y avoir de gros problème. Je décline toute responsabilité, mais je veux bien aider.

Préparation :

  1. Télécharger l’image live de MeeGo sur le site officiel (qu’on mettra sur une clef USB pour démarrer dessus) ;
  2. Télécharger Win32DiskImager (fichier .zip) ;
  3. Extraire l’archive dans un endroit connu (le bureau c’est très bien) ;
  4. Lancer Win32DiskImager.exe ;
  5. Sélectionner le fichier d’image de MeeGo (fichier .img) ;
  6. Sélectionner la lettre du lecteur correspondant à votre clef USB (faites gaffe, n’allez pas écraser le contenu de votre disque dur) ;
  7. Cliquer sur le bouton « Write » pour copier l’image sur la clef USB.

Installation :

  1. Introduire la clef USB dans l’un des ports de votre netbook ;
  2. Démarrer et sélectionner la clef USB comme périphérique de démarrage à la place de votre disque dur ;
  3. Suivre les instructions (absolument rien de bien méchant)
  4. Laisser l’installation se faire ;
  5. Redémarrer ;
  6. Enlever la clef USB ;
  7. Redémarrer ;
  8. Effectuer les quelques manipulations demandées (nom d’utilisateur, etc) ;
  9. Atterrir sur l’écran d’accueil.

Prise en main :

Elle est on ne peut plus simple et intuitive, et ce surtout lorsque vous possédez un écran tactile (ce qui n’est pas mon cas). J’attends encore de pouvoir faire des tests sur un netbook ayant ce genre d’écran, mais je n’ai pour l’instant pas constaté de bug avec une LiveUSB et le netbook d’un camarade de classe.

Point de vue fonctionnalités, c’est tout ce que j’attends d’un netbook, sans plus. Par exemple, le programme de synchronisation avec Google Sync, ou mon Nokia 5800 XpressMusic (reconnu directement), que ce soit pour les contacts et surtout les notes et l’agenda.

L’intégration des réseaux sociaux est elle un « plus » non négligeable, moyennant une petite manipulation (expliquée ci-après) pour faire fonctionner les services comme Twitter ou LastFM, supprimés pour des soucis de droits à ce que j’ai compris (ce dont l’utilisateur final se moque).

Les programmes à installer :

Même si le système est assez complet, il lui manque cruellement quelques trucs pour une utilisation simple. Donc lançons un terminal : Application dans le ruban supérieur, Accessoires, Terminal.

sudo zypper refresh && sudo zypper patch && sudo zypper dup

Pour que le système fasse la mise à jour de la base de données des paquets et mette le système à jour. Un redémarrage peut-être nécessaire (à coup sûr, en fait).

Tant que vous y êtes, ajoutez ceci :

sudo zypper ar http://mirror.yandex.ru/mirrors/meego-community/meego1.2/ community && sudo zypper refresh

Celle téléchargera les références nécessaires du répertoire « Community », et mettra à jour la base de données. Tant qu’on y est, installons de quoi lire les mp3, les vidéos, …

sudo zypper install ffmpeg faac faad2 gstreamer-ffmpeg gst-plugins-good gst-plugins-bad gst-plugins-uggly mpeg2dec libmatroska libdvdnav libdvdread lame x264

Puis des lecteurs multimedia légers et fonctionnels :

sudo zypper install totem mplayer vlc

De quoi gérer les partitions Windows (NTFS) :

sudo zypper install ntfs-3g

Les archives :

sudo zypper install unrar p7zip p7zip-plugins

Et deux utilitaires :

sudo zypper install bash-completion htop

Il ne faut pas non plus oublier la bureautique : Abiword pour le texte, Gnumeric pour les tableaux. Notez que ces deux programmes sont indisponibles pour l’instant – plus qu’à attendre j’espère. Toujours indisponibles pour MeeGo 1.2.

Le wifi :

Il existe deux méthodes, mais voici la plus simple. Lancez un terminal, de nouveau. Vu que nous avons ajouté le répertoire « Community », le paquet dont nous avons besoin nous est accessible : wl-kmod. Pas recommandé finalement, marche rarement dans mon cas. Attention, ne pas mettre à jour le module via le répertoire [community] Si ça ne fonctionne toujours pas, après 36 redémarrages, je vous invite à vous rendre sur cette page et en suivre le tutoriel (repris ci-dessous).

Second résumé :

 sudo zypper ar http://mirror.yandex.ru/mirrors/meego-community/meego1.2/ community && sudo zypper refresh && sudo zypper patch && sudo zypper update && sudo zypper install ffmpeg faac faad2 gstreamer-ffmpeg gst-plugins-good gst-plugins-bad gst-plugins-uggly mpeg2dec libmatroska libdvdnav libdvdread lame x264 bash-completion htop unrar p7zip p7zip-plugins totem mplayer vlc ntfs-3g

La carte Broadcom, rapidement :

sudo zypper install rpmdevtools && sudo zypper install pattern:meego-development-tool && sudo zypper install kernel-devel && wget http://slaine.org/meego/releases/1.2/ia32/source/wl-kmod-5.100.82.38-1.src.rpm && rpmbuild --rebuild --target=i586 wl-kmod-5.100.82.38-1.src.rpm && sudo rpm -ivh ~/rpmbuild/RPMS/i586/wl-kmod-5.100.82.38-1.i586.rpm && sudo modprobe -a wl

Twitter, LastFM, …

En résumé, voici comment procéder :

  1. Se rendre à cette adresse et télécharger (petite icône dans la colonne « Actions ») les fichiers « twitter » et « lastfm » ;
  2. Lancer un terminal (ruban supérieur, Accessoires, Terminal) ;
  3. Entrer les commandes suivantes :
  4. cd Téléchargements/  
    sudo cp twitter /usr/share/libsocialweb/keys/
    sudo cp lastfm /usr/share/libsocialweb/keys/
  5. Redémarrer pour que les modifications prennent effet ;

  6. Activer les services via le menu adéquat.

Programmes favoris

  1. Opera Mobile 11 pour MeeGo (ici pour télécharger)
  2. AbiWord pour l’édition de texte
  3. Telepathy / Skype pour le tchat (quoique je ne me sois pas encore penché sur les problèmes de webcam)
  4. XBMC en mode « client » (quand j’ai la flemme d’allumer mon desktop)
  5. Twitter / Facebook / Événements
  6. Quelques petits jeux comme TeeWorlds, World of Goo, ou Frozen Bubble.

Le mot de la fin

J’aime beaucoup le projet MeeGo, malgré les faiblesses qu’il peut avoir. Mais il est joli, agréable à utiliser, de moins en moins bogué, libre même avec un noyau incomplet (problèmes de carte Ethernet), plutôt rapide – même si mon matériel est particulièrement lent pour pouvoir en juger -, et assez complet pour l’usage que j’en ai (note de cours, chat, et c’est à peu près tout).