Un jour l'opérateur belge Scarlet, succursale de Proximus, a décidé de faire un blocage DNS sur le site MEGA et d’autres.

Avant, on pouvait s’en sortir en modifiant les DNS à même la BBox, le modem-routeur en carton de Proximus[1]. Or, depuis quelques itérations cette machine ne permet plus de changer les serveurs DNS qui lui sont attribués par défaut. L’opérateur se justifie en la matière de la sorte : le matériel qu’il fournit à ses clients ne doit pas permettre d’outrepasser le blocage qui lui est imposé par décision de justice[2]. Sauf que le blocage de certains sites déborde largement les obligations légales de l’opérateur qui est un peu trop pro-actif en la matière et en contrarie toute utilisation légitime[3].

IMG_20170916_223639

N’ayant pas encore investi quelques heures de mon temps nécessaires à la configuration d'un PC Engines légué par un gentil lecteur, j’ai plutôt cherché une solution à mettre en œuvre sur ma machine locale en utilisant Dnsmasq déjà mobilisé par le gestionnaire de connexion NetworkManager.

Installer le paquet dnsmasq afin que celui-ci puisse être utilisé par le gestionnaire de connexion Network Manager afin de mettre en cache les recherches DNS, permettant de raccourcir les délais de résolution.

sudo apt update; sudo apt install dnsmasq

C'est dans /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf que l'on active l’utilisation de Dnsmasq, qui permet également de mettre en cache la résolution des noms de domaine.

sudo nano /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf

Et là changer la ligne dns=... pour la suivante:

dns=dnsmasq

Ensuite, il ne reste qu’à déclarer des serveurs de noms (ici du French Data Network) par nom de domaine qu’on voudrait voir résolu. Ouvrir un fichier de configuration :

sudo nano /etc/NetworkManager/dnsmasq.d/custom.conf

Et ajouter une ligne similaire à la suivante pour chaque domaine dont on veut que la résolution DNS ne passe pas par celle de la BBox :

server=/mega.nz/80.67.169.40

Vous pouvez ajouter n'importe quel nom de domaine bloqué sans base légale par votre opérateur selon la structure server=/domaine.nom/DNS. Ensuite, sauvegardez le fichier et redémarrez NetworkManager.

sudo systemctl restart NetworkManager

  1. Actuellement, ladite BBox ne résout plus les noms de domaine en .local. Parce que tant qu’à refourger de la merde au client, autant y aller franco. ↩︎

  2. Référence souhaitée. ↩︎

  3. Dans mon cas, l’archive d’un obscur projet trouvé sur les forums d’XDA Developers. ↩︎